LE STUC

Enduit décoratif imitant la pierre ou le marbre, utilisé en décoration depuis l’Antiquité.

Souvent employé dans la rénovation de bâtiments prestigieux, le stuc permet de créer des ambiances contemporaines où lignes, formes et couleurs ne laissent aucune place au hasard.

S.O.E Stuc & Staff utilise ce matériau millénaire depuis plus de cent ans pour des créations pérennes et des restaurations respectant l’œuvre originale des architectes.

À base de chaux, de plâtre et de poudre de marbre, ce somptueux enduit a pour but d’imiter le marbre ou la pierre.

Son traitement en couches successives lui confère une épaisseur pouvant aller jusqu’à plusieurs centimètres.

Les différents stucs sont :

  • le stuc-marbre
  • le stuc-pierre
  • le stuc à la chaux romain, antique, italien, marmorino ou stucco
real-stuc

STUC APPLICATIONS

LE STUC MARBRE

L’imitation du marbre est obtenue par gâchage d’un plâtre (plâtre à mouler ou plâtre aluné ou plâtre spécial) dans lequel on a préalablement introduit des couleurs en poudre.

Il est fait autant de « gâchées » qu’il existe de couleurs dans le marbre à obtenir. Puis le compositeur prépare par mélanges les graines et les sauces. Il recompose ensuite le stuc marbre par «pains» qui, coupés par tranches successives et appliqués à la truelle, donneront l’aspect recherché. L’enduit est ensuite taillé et dressé au guillaume et les moulures taillées aux guillaumes à chant.

Après séchage, le stuc marbre est poncé, adouci ou plus généralement poli entièrement à la main par passages successifs des différentes pierres avec passage de couches intermédiaires teintées pour boucher les pores, puis il sera ciré à la cire vierge et lustré au chiffon de laine.

La réalisation et la pose du stuc marbre sont exécutées de façon traditionnelle avec des matériaux naturels préparés par le praticien stucateur.

real-stuc-marbre
real-stuc-pierre

LE STUC PIERRE

Imitant la pierre, il est obtenu par gâchage d’un mélange de plâtre (plâtre fin et plâtre à mouler ou plâtre aluné ou plâtre spécial) et de graine de pierre. Des pigments de couleur peuvent être ajoutés au mélange pour acquérir le ton ou la coloration demandée.

Le mortier est parfaitement malaxé à la truelle, sur table ou au malaxeur mécanique, pour renforcer son homogénéité. Sa plasticité est obtenue en y ajoutant un minimum d’eau. Le mortier est ensuite taillé et dressé au guillaume en cours de prise, puis raboté au chemin de fer dans les jours qui suivent.

LE STUC ROMAIN

Ils sont réalisés par couches successives de mortier de chaux grasse et de sable ou de brique pilée. La finition est faite à partir de chaux grasse et de poudre de marbre.

La dernière couche peut être colorée, lustrée au fer chaud et cirée.

Ces stucs sont connus sous les appellations de stuc la fresque, stuc romain antique ou italien, Marmorino ou stucco.

real-stuc-romain